Ma succursale
Choisir sa succursale
Entrer votre code postal ou votre ville pour trouver la succursale la plus près.

Assurance habitation : 13 choses à vérifier avant d'appeler

Habitation
Un homme fait une liste de choses à vérifier avant de choisir son assurance habitation
Partager
Imprimer

Saviez-vous que votre piscine et votre garage ne sont pas couverts en assurance habitation? Voyez les 13 choses à vérifier chez vous avant d'appeler pour des soumissions d'assurance habitation. Vous pourriez faire ajouter un avenant ou faire des rénos qui pourraient vous rapporter gros!

Vous seriez surpris de savoir tout ce qui n'est pas couvert en assurance habitation : les dégâts d'eau causés par une piscine, les refoulements d'égout et votre garage en font partie. Mais vous pourriez demander des avenants pour les couvrir.

Avec cet article, vous saurez quoi vérifier, quoi demander et quoi faire avant de magasiner votre assureur pour payer le moins cher possible et être bien protégé.

1. Âge de votre chauffe-eau

Votre assureur peut refuser de vous indemniser en cas de dégât d'eau si votre chauffe-eau a plus de 10 ou 12 ans, selon son état. Faites ajouter un avenant pour le couvrir ou remplacez-le avant de soumissionner.

2. Année de construction de votre maison

Votre assureur vous demandera l'année de construction de votre maison. Si celle-ci date des années 60, il se peut que vous deviez moderniser quelques éléments comme les tuyaux de plomberie en acier galvanisé, par exemple.

Et si votre maison a été construire avant 1940, vous devrez trouver un assureur spécialisé puisque la plupart des compagnies standards les refusent ou vous proposent des prix trop élevés.

3. Présence d'une piscine

Les contrats d'assurance habitation standards ne couvrent pas les dommages causés par une piscine. Pensez déjà à demander d'ajouter un avenant avant de magasiner votre assurance si vous désirez en assurer les risques.

4. Présence d'un garage

Si vous avez un garage, vérifiez auprès de votre assureur que celui-ci est bien couvert puisqu'il sera considéré comme une dépendance. On ne pense pas nécessairement aux risques, mais imaginez qu'un incendie provenant de votre garage atteigne celui du voisin? Ou que votre tracteur à gazon qui s'y trouve soit détruit ou volé? Pensez-y avant d'appeler.

En ce qui concerne votre voiture, ne vous inquiétez pas : celle-ci est couverte par votre assurance auto.

5. Âge de la plomberie et type d'entrée d'eau

Selon l'année de construction de votre maison (voir le point 2), il se peut que vos tuyaux de plomberie ne soient pas assurables. Ceux en acier galvanisé sont plus à risque de bris, et les assureurs le considèrent.

L'entrée d'eau, le tuyau qui relie la source d'eau à votre habitation, peut quant à lui causer beaucoup de dommage en cas de bris. Votre terrain serait inondé, peut-être même affaissé, et votre sous-sol serait aussi probablement touché.

Vous avez tout à gagner à vérifier vos systèmes de plomberie : dans tous les cas, même si votre assureur vous indemnisait pour un dégât d'eau, ce n'est pas un événement souhaitable et il est facilement évitable!

6. Espace de travail à la maison

Vous effectuez quelques contrats à la pige de temps à autre chez vous? Vous devriez le déclarer : en cas de sinistre, vous pourriez ne pas recevoir le montant d'indemnisation complet. Pensez-y avant d'appeler!

7. Distance d'une borne-fontaine

À quelle distance d'une borne-fontaine et d'un service de sécurité incendie se trouve votre maison? Préparez-vous à répondre à cette question lorsque vous appellerez un assureur. La prime et l'indemnisation en cas d'incendie en seront affectées.

8. Présence d'un système de chauffage d'appoint

Si vous avez un système de chauffage d'appoint comme un poêle à bois, vous devez le mentionner et celui-ci influencera votre prime à la hausse. Par contre, demandez à l'assureur la différence de prix dans le cas où vous ne l'utiliseriez qu'en cas d'urgence. Votre prime pourrait ne pas être affectée.

9. Ampères et type du panneau électrique

Le nombre d'ampères et le type de panneau sont demandés par les assureurs. Les compagnies demandent souvent un minimum de 100 ampères pour accepter d'assurer et, si votre panneau électrique est à fusibles plutôt qu'à disjoncteurs, il se peut que l'assurer pour les risques d'incendie devienne problématique.

Et si votre panneau électrique est conforme et en bon état, sachez que votre assureur exigera quand même de voir les preuves qu'un électricien certifié a installé le panneau si vous réclamez.

10. État de l'escalier

Oui, les escaliers à barreaux horizontaux sont très à la mode, mais ils sont pourtant non assurables : un enfant pourrait y grimper. Les assureurs exigent donc des barreaux verticaux. Ceux-ci exigent aussi une distance maximum de 10 cm (4 po) entre les barreaux pour éviter qu'un enfant y passe la tête.

11. Présence d'un système d'alarme

Si votre maison est munie d'un système d'alarme relié à une centrale, vous économiserez sur votre prime. Si vous n'en avez pas, demandez à l'assureur combien vous économiseriez si vous en aviez un et évaluez l'option la plus payante.

12. Présence d'un clapet antiretour

Un refoulement d'égout peut malheureusement survenir n'importe quand. Par contre, il existe un moyen de s'en prémunir : l'ajout d'un clapet antiretour. Si votre maison est relativement jeune, votre municipalité l'a peut-être exigé pendant sa construction. Sinon, vous pouvez l'installer vous-même ou demander à un professionnel de le faire.

La meilleure nouvelle, c'est qu'un clapet antiretour peut vous faire économiser sur votre assurance habitation. Prenez donc soin de le mentionner!

13. Âge et type de toiture

Lors de la soumission d'assurance habitation, l'assureur vous demandera l'année d'installation ou de remplacement de la toiture et votre prime en sera influencée. Un toit de bardeaux d'asphalte qui a plus de 15 ans ou un toit plat qui a plus de 20 ans seront peut-être refusés. Mais si vous l'avez réparé ou entretenu au fil des ans, mentionnez-le : vous pourriez être protégé en cas d'infiltration d'eau par le toit malgré son âge.

Si vous n'êtes pas certain de son état, vérifiez les signes que votre toiture devrait être réparée.

L'entretien régulier : essentiel pour être protégé

Au final, rappelez-vous que votre assureur risque fort bien de ne pas vous dédommager si vous entretenez mal votre maison : l'entretien négligé est d'ailleurs souvent dans les exclusions aux contrats d'assurance. Pas équipé pour rénover? On a peut-être l'outil qu'il vous faut en location.

Vous avez des questions sur la manipulation des outils ou désirez simplement des conseils éclairés?
Contactez-nous
Partager

Inscrivez-vous à L’infolettre simplex

Inscrivez-vous à l’infolettre
et obtenez un rabais de 15 %
sur les frais de location, applicable
dans nos 35 succursales.

S'inscrire

Trouver une succursale
35 succursales
pour vous servir
Voir nos succursales
Les sociétés les mieux généres au Canada - Membre platine
La référence en location d’outils depuis 1907
Simplicité | Fiabilité | Disponibilité | Performance
Simplex c’est une équipe exceptionnelle et dévouée, un réseau de succursales toujours à proximité et 50 000 outils et équipements qui vous appuient dans la réussite de vos projets.

Service aux entreprises :
1 514 331-7779
1 800 361-1486 poste 1

Bâtissons ensemble